Deux listes de médicaments psychotropes

liste des médicaments Psyway Deux listes alphabétiques permettent de trouver chaque fiche d’un médicament psychotrope.

Pourquoi deux listes ? Parce que la première permet de trouver un médicament à partir de son nom « commercial », indiqué par le signe ®. Par contre, la seconde liste recherche le médicament à partir de son nom générique. Ainsi par exemple, le nom commercial Abilify® désigne le même produit que le nom générique aripiprazole. Les psychiatres, comme les autres médecins, peuvent utiliser l’un ou l’autre des deux noms lorsqu’ils rédigent leurs ordonnances.

Liste 1 des médicaments psychotropes par nom commercial

Abilify®  Anafranil®  Artane Parkinane®  Clopixol ®  Cymbalta®  Dépakote®  Dépamide® Deroxat® Effexor®

Haldol ® Imovane®  Lamictal®  Largactil®  Laroxyl® Leponex®  Loxapac® Lysanxia®

Noctamide®  Norset®  Prozac® Risperdal®  Risperdal consta® Seresta® Seroplex®  Seropram®

Solian ®  Stilnox®  Tégrétol®  Temesta®  Téralithe®  Tercian®  Tranxène®  Trevicta®

Urbanyl® Valium® Xanax®  Xeplion®  Xeroquel®  Zoloft®  Zyprexa®

Liste 2 des médicaments psychotropes par nom générique (ou DCI)

Alprazolam  Amisulpride  Amitriptyline  Aripiprazole  Carbamazépine Chlorpromazine Citalopram

Clobazam Clomipramine Clorazepate Clozapine  Cyamémazine  Diazepam Divalproate   Duloxétine Escitalopram

Fluoxétine Halopéridol  Lamotrigine Lévomépromazine Lithium Lorazepam  Lormetazepam  Loxapine

Mirtazapine Olanzapine  Oxazepam  Palipéridone  Paroxétine  Prazepam  Quetiapine   Rispéridone

Sertraline  Trihexyphénidyl  Valpromide Venlafaxine  Zolpidem  Zopiclone Zuclopenthixol

Attention:

 

Dans Psyway

Quelles sont les différences entre nom « commercial » et nom en « dénomination commune internationale », ou DCI? Qu’est-ce qu’un médicament générique?

  • On appelle médicament princeps la première version d’un médicament lorsqu’un laboratoire le développe et le fabrique. Ce laboratoire donne un nom « commercial » à ce médicament princeps lorsqu’il lance sa commercialisation (Mise sur le marché). Ainsi, ce laboratoire fabricant a une priorité, et un brevet protège le médicament princeps et son nom, c’est une marque déposée. Ce nom commercial signalé par le signe ® peut différer d’un pays à l’autre.
  • On donne à la substance chimique active qui est contenue dans le médicament princeps un nom plus ou moins compliqué.  Ce nom chimique est décidé internationalement : c’est la Dénomination Commune Internationale du médicament, ou DCI. Par exemple, pour le Lysanxia® (médicament princeps), le nom en DCI est Prazepam.
  • Comme nous l’avons vu, un médecin peut prescrire un médicament des deux façons. Soit il utilise le nom commercial (ou princeps), soit il utilise la Dénomination Commune Internationale. La Dénomination Commune Internationale, comme son nom l’indique, est identique dans tous les pays. Ainsi, avec une ordonnance rédigée en DCI, un patient venant de France peut obtenir sans difficulté ses médicaments chez un pharmacien en Allemagne, ou au Portugal par exemple.

 

  • Passé un certain temps d’autres laboratoires peuvent fabriquer le même médicament que le médicament princeps: : ce sont les médicaments génériques. On fabrique les génériques avec la même molécule chimique que le princeps, et de petites différences dans la composition du médicament.
  • Par contre, les médicaments génériques ne peuvent pas utiliser le premier nom, « commercial » du médicament. Ainsi, le nom des médicaments génériques est le plus souvent formé à partir de la dénomination commune internationale, suivi du nom du laboratoire qui a repris la fabrication de ce médicament.

Génériques et médicaments biosimilaires

 

close

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité de la e-psychiatrie

Donnez votre avis