Qu’est-ce qu’un Thymorégulateur ?

 Les thymorégulateurs ou normothymiques sont des médicaments utilisés dans les troubles de l’humeur ( excitation, dépression) de la bipolarité.

Le trouble bipolaire est ainsi appelé parce qu’il alterne deux pôles: des phases d’excitation, (épisode maniaque) et des phases de dépression (épisode dépressif). Mais certains troubles ne comportent que des dépressions répétées (unipolaires, ou monopolaires), ou un mélange d’excitation et de dépression (état mixte). Certaines psychoses (ou schizophrénies) comportent également des troubles de l’humeur qui peuvent être traitées par des thymorégulateurs.

Les thymorégulateurs principaux sont le lithium (Téralithe®), le divalproate (Dépakote®) et le valpromide (Dépamide®), la carbamazépine (Tégrétol®), la lamotrigine (Lamictal®).

Tous les thymorégulateurs ont deux propriétés essentielles

1) les thymorégulateurs ont un rôle préventif sur les rechutes maniaques ou dépressives: ils diminuent l’intensité ou la fréquence des troubles, réduisant ainsi la souffrance associée. Certains thymorégulateurs ont une activité préférentielle sur la phase maniaque et d’autres sur la phase dépressive. Si une rechute dépressive ou maniaque survient malgré le traitement thymorégulateur, la prescription des médicaments utiles dans ces cas reste possible (antidépresseurs, neuroleptiques, anxiolytiques).

2) Les médicaments thymorégulateurs ne doivent pas provoquer de dépression ou d’excitation maniaque

IMPORTANT :

1) Tous les thymorégulateurs sont plus ou moins contre-indiqués au cours de la grossesse à l’exception de la Lamotrigine  ou Lamictal®). Divalproate et valpromide sont interdits si la femme traitée ne prend pas une contraception efficace. Lithium et carbamazépine ne doivent être utilisés en cas de grossesse que s’ils sont absolument indispensables, qu’il n’y a pas d’autres traitements possibles, et sous contrôle médical strict. En dehors de ces cas, une contraception est indispensable.

2) Tous les thymorégulateurs nécessitent un bilan médical et biologique au début du traitement, puis une surveillance régulière, le lithium en particulier car son dosage régulier dans le sang est indispensable.

3) En général, les thymorégulateurs sont prescrits au long cours. Le médicament doit être pris chaque jour, à heure régulière, en respectant la posologie prescrite sur l’ordonnance.

Les différents thymorégulateurs

Le lithium (Téralithe 250mg et téralithe LP400mg)

Le lithium est le plus ancien thymorégulateur. Il reste un médicament de référence, surtout quand la bipolarité comporte des crises de manie. Le lithium peut être utilisé dans le traitement des accès: accès maniaques ou hypomaniaques (rôle curatif), et parfois dans le traitement des accès dépressifs (trouble unipolaire). Il est démontré qu’il joue un rôle dans la prévention du suicide. Il nécessite des dosages sanguins du lithium (lithiémies) très réguliers. La surveillance concerne en particulier les examens rénaux et de la thyroïde.

La carbamazépine (Tégrétol® cp à 200mg, 200mgLP, 400mgLP et solution buvable)

La carbamazépine est efficace en prévention de la bipolarité et en traitement des états maniaques ou mixtes. Elle nécessite une surveillance clinique et biologique précise, avec des dosages sanguins de la carbamazépine. La surveillance concerne en particulier les taux de globules blancs (leucocytes), et les examens hépatiques.

Le  divalproate – Dépakote® et le valpromide – dépamide®

Le divalproate est un très bon médicament pour le traitement et la prévention des états maniaques. Une contraception efficace est obligatoire pour recevoir un traitement par divalproate et valpromide. L’interdiction de prendre divalproate et valpromide pendant la grossesse doit être absolument respectée. La surveillance des tests hépatiques et du poids sont importantes.

La lamotrigine, (lamictal®, comprimés à  5mg, 25mg, 50mg, 100mg, 200mg)

La lamotrigine est médicament préventif dans les troubles bipolaires, en particulier intéressante dans les troubles bipolaires avec prédominance des dépressions. Le traitement par lamotrigine doit toujours être commencé avec des posologies très progressives. La lamotrigine est compatible avec la grossesse. La lamotrgine est souvent bien tolérée.

Les autres médicaments thymorégulateurs.

Certains antipsychotiques sont utilisés comme régulateurs de l’humeur. Ce sont

Tous les neuroleptiques étaient connus pour leurs propriétés anti-maniaques depuis leur découverte en 1952 : cela faisait partie de leur définition. Mais ils avaient l’inconvénient de provoquer éventuellement des états dépressifs quand la manie se calmait. Les trois médicaments ci-dessus ne doivent pas avoir cet effet pour être considérés comme thymorégulateurs

 Pour ne pas oublier votre médicament

  • Pour ne pas oublier votre médicament, vous devez être très attentif, le prendre à heure régulière.
  • Vous pouvez également  utilise un semainier,
  • ou télécharger une application gratuite type Mytherapy

Psyway n’a aucun lien d’intérêt avec les laboratoires pharmaceutiques.

Pour plus de détails sur les effets indésirables ou sur tous les aspects de l’utilisation des thymorégulateurs,

Psyway vous oriente vers la fiche du réseau PIC : thymorégulateurs. Le réseau PIC, sans lien d’intérêt avec les laboratoires pharmaceutiques, est constitué de pharmaciens hospitaliers exerçant dans des établissements psychiatriques de  toute la France. Les pharmaciens hospitaliers sont responsables de la préparation des traitements prescrits aux patients hospitalisés. Ils ont une vue d’ensemble des effets secondaires  et de leur fréquence puisqu’ils leur sont systématiquement signalés. Vous trouverez sur leur page des conseils et la conduite conseillée pour chacun d’eux.

Pour approfondir votre connaissance du trouble bipolaire, vous pouvez consulter

eSantéMentale.ca

 

Donnez votre avis