Quétiapine – XEROQUEL – antipsychotique – thymorégulateur

Présentation

  • Comprimé à libération prolongée à 50mg, couleur pêche : à 300mg, jaune pâle ; à 400mg, blanc. Ce type de comprimé à libération prolongée ne doit pas être croqué ou écrasé mais avalé entier.

Classe pharmacologique et symptômes traités.
La quétiapine est un neuroleptique. Les neuroleptiques, encore appelés antipsychotiques, sont des médicaments utilisés pour leur effet tranquillisant majeur, anti-délirant, anti-hallucinatoire et pour lutter contre la désorganisation des pensées. Ils ont aussi un effet important sur l’agitation psychomotrice.
La quétiapine est utilisée notamment dans le traitement de certaines affections psychiatriques telles que la schizophrénie, la dépression majeure ou les troubles bipolaires.

L’avis de Psyway : antipsychotique spécialement utile pour les patients atteints de la maladie de Parkinson, ou la démence à corps de Loewy, ayant besoin d’un antipsychotique ou d’un thymorégulateur. Respecter la consigne de prise en dehors des repas.

Délai d’efficacité du médicament : il existe une grande sensibilité individuelle fonction également de la dose prescrite. On considère que ce médicament est à l’état d’équilibre dans l’organisme après approximativement une semaine de traitement.

Délai d’apparition des effets thérapeutiques : le véritable effet thérapeutique apparaît au bout de 4 à 6 semaines de traitement. Il faut donc attendre.
Conséquences de l’arrêt brusque : ce médicament, comme les autres, est stocké dans l’organisme. En cas d’arrêt brusque, plusieurs jours peuvent s’écouler sans changement apparent. Puis, le médicament disparaissant progressivement de l’organisme, les symptômes traites peuvent réapparaître (angoisse, insomnie, hallucinations…) dans les jours qui suivent et, à plus long terme, il peut avoir lieu une rechute.
Éléments principaux à surveiller : le poids, la tension artérielle, la numération formule sanguine.

Effets indésirables et conseils d’utilisation :
nous vous orientons sur le réseau PIC qui est constitué de professionnels exerçant dans différents établissements publics ou privés de Santé Mentale. Ce réseau, sans lien d’intérêt avec les laboratoires, est constitué de pharmaciens hospitaliers exerçant dans des établissements psychiatriques de toute la France. Les pharmaciens hospitaliers sont responsables de la préparation des traitements prescrits aux patients hospitalisés. Ils ont une vue d’ensemble des effets secondaires et de leur fréquence puisqu’ils leur sont systématiquement signalés. Vous trouverez sur leur page des conseils et la conduite conseillée pour chacun d’eux.

L’arrêt du traitement doit toujours être décidé en accord avec votre médecin prescripteur. Il doit être progressif sur plusieurs semaines.

Pour ne pas oublier votre médicament, vous pouvez télécharger une application gratuite type Mytherapy

Psyway n’a aucun lien d’intérêt avec les laboratoires pharmaceutiques.

Pour d’autres informations: http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/

http://www.theriaque.org/apps/contenu/accueil.php

Donnez votre avis