Citalopram – Seropam® – Antidépresseur

Le citalopram (Seropram®) est un médicament antidépresseur de la famille des ISRS

Le citalopram est également utilisé dans certains troubles anxieux.

ISRS signifie Inhibiteur Spécifique de la Recapture de la Sérotonine, ce qui est le mécanisme d’action du médicament dans l’organisme.

Formes pharmaceutiques du citalopram

  • Comprimés à 20mg
  • Solution buvable à 40mg/ml
  • On prescrit le citalopram en 1 prise quotidienne, à la posologie de 1cp à 2 cp par jour.

Délai d’action du citalopram

  • L’effet thérapeutique des médicaments antidépresseurs n’est pas immédiat.
  • L’anxiété et le sommeil s’améliorent en premier. En revanche, d’autre symptômes de la dépression s’améliorent plus lentement, après 2 à 3 semaines de traitement. Ce sont notamment la fatigue, le manque de goût et de dynamisme, la tristesse.

Durée de prescription du médicament

  • Un premier épisode dépressif nécessite un traitement de 6 à 9 mois
  • Un traitement trop bref expose à une rechute avant la fin du traitement, et favorise les récidives ultérieures
  • Une récidive dépressive requiert un traitement plus prolongé.

Éléments principaux à surveiller

  • Bilan sanguin (taux de sodium sanguin, glycémie),
  • L’électrocardiogramme, un bilan rénal, hépatique, de la coagulation sanguine, l’électroencéphalogramme, un bilan ophtalmologique dépendent de chaque situation.

Associations de médicaments

  • Il faut signaler la prise de citalopram en cas d’association médicamenteuse.
  • Plusieurs associations de médicaments sont en effet déconseillées ou contre-indiquées.
  • Le millepertuis est une contre-indication
  • Pour plus de détails, Psyway vous oriente sur le site médicaments.gouv

Effets indésirables et conseils d’utilisation

  • Les effets indésirables sont généralement modérés ou régressent rapidement. Ils ne sont pas obligatoires. Ils n’empêchent généralement pas le traitement. Il peut s’agir de nausées, de sécheresse de la bouche, d’une sédation excessive, de gênes sexuelles, de sensation de tremblement intérieur, d’étourdissements… Une prise de poids est possible et doit être surveillée.

Pour plus de détails, sur les effets indésirables et leur traitement,  la page citalopram du réseau pic, ainsi que site médicaments.gouv.

Grossesse et allaitement

  • Il faut informer les services de gynécologie et obstétrique de votre traitement
  • Projet de grossesse ou survenue d’une grossesse: Il ne faut pas arrêter le traitement (voir ci-dessous). On peut le continuer à posologie efficace.
  • L’allaitement est possible avec le citalopram. Cependant, ce n’est pas le médicament le plus conseillé

Vous serez renseigné(e) au mieux sur la page dédiée du Centre de Référence des Agents Tératogènes.

Arrêt du traitement

  • La durée du traitement doit être suffisante (voir  le paragraphe « durée de prescription du médicament »)
  • L’arrêt du traitement doit se faire en accord avec votre médecin.
  • Cet arrêt doit être progressif, comme avec tous les antidépresseurs,

Conséquences possibles de l’arrêt non contrôlé du médicament

  • Des symptômes de sevrage peuvent survenir à l’arrêt brusque du médicament. Il peut s’agir de malaise, vertiges, nausées, douleurs musculaires, tremblement. Si ces troubles sont liés à l’oubli d’une ou deux prises du médicament, il régressent rapidement à la reprise du médicament
  • En cas d’oubli, il ne faut pas doubler la dose prescrite pour rattraper une prise: voir conseils du  réseau pic

Pour ne pas oublier votre médicament,

  • il faut être attentif,
  • ou utiliser un semainier,
  • vous pouvez aussi télécharger une application gratuite type Mytherapy ou Médisafe.

L’avis des praticiens de  Psyway

  • Le citalopram est un bon médicament antidépresseur, plutôt anxiolytique et sédatif.  Il faut respecter les contre-indications, notamment certaines associations médicamenteuses . Il ne faut pas dépasser la dose prescrite.
  • Les attaques de panique qui se répètent constituent une autre indication.
  • Un entourage soutenant et une psychothérapie d’accompagnement améliorent les effets du traitement.

Psyway n’a aucun lien d’intérêt avec les laboratoires pharmaceutiques.

Recommandations importantes sur les médicaments psychotropes

 

 

Donnez votre avis