Les symptômes de la dépression

Les symptômes de la dépression sont très variés et parfois trompeurs. Malaise momentané de quelques heures à quelques jours, perte sans raison du plaisir de vivre, jusqu’à l’incapacité totale à se lever, agir, se laver… L’angoisse se fait sentir, continue ou par crises, souvent très forte au réveil.

Le ressenti de la personne :

  • la tristesse,
  • le pessimisme
  • la fatigue
  • le découragement
  • une perte d’intérêt pour ce qu’on aime
  • la difficulté à se concentrer (surtout à lire et comprendre un texte, à suivre un film…)
  • un ralentissement psychomoteur : lenteur ou difficulté à agir et à penser. Toute action  devient « une montagne ».
  • l’insomnie ou hypersomnie
  • le manque d’appétit ou excès alimentaire compulsif
  • des idées suicidaires

Mais elle peut aussi être masquée par des douleurs physiques : maux de tête, de dos, douleurs musculaires.

La dépression survient selon diverses modalités :

  • de façon isolée, unique, en réaction à un événement (décès, perte, licenciement, conflit familial etc.)
  • être récidivante sans rapport apparent avec des événements de la vie
  • s’intégrer à un trouble global de l’humeur avec des phases d’excitation et de dépression
  • survenir régulièrement de façon saisonnière : le début de l’hiver et la baisse de la luminosité ont un effet déclenchant important.

La famille, l’entourage

sont d’abord surpris, parfois agacés, le temps passant, par ce qui est compris comme un manque de courage. L’entourage ça croche à des arguments rationnels qu’ils avancent comme une évidence : « tu as tout pour être heureux… », « tu n’as qu’à… » etc.

L’entourage est mis à rude épreuve par l’inquiétude et la nécessité de suppléer à l’incapacité de la personne dans sa vie quotidienne.

Évaluer la dépression :

1 L’appréciation clinique du médecin est très importante. A l’hôpital ou chez le médecin généraliste, les symptômes de la dépression peuvent être évalués par des échelles spécialisées.

2 Cependant, vous pouvez vous auto-évaluer grâce à des applis sur votre smartphone :

3 S’autoévaluer par la COP-U : Dépression -moments up

Le conseil de Psyway :

Une période de dépression durable ou accompagnée de pensées suicidaires doit faire l’objet d’une consultation médicale. Toute dépression caractérisée doit être évaluée, suivie, et traitée pendant une longue période.

Soigner la dépression :

Selon l’intensité et le risque,  les médicaments sont souvent indispensables pour passer cette période difficile. Mais il faudra toujours chercher s’il n’existe pas des fluctuations importantes de l’humeur qui orientent vers une bipolarité qui sera soignée par des médicaments thymorégulateurs (et non antidépresseurs).

D’autres infos sur les différentes formes de dépression :

Lorsque ces symptômes se dissipent, c’est signe que vous allez mieux. Vous savourez à nouveau les plaisirs de la vie !

Mais, attention à l’arrêt prématuré du traitement. Certaines dépressions doivent être traitées longtemps.

Consultez votre médecin

Donnez votre avis