Mirtazapine – Norset® – Antidépresseur sédatif

La mirtazapine ou Norset® est un antidépresseur

La mirtazapine traite également l’anxiété et l’insomnie liées à la dépression.

Formes pharmaceutiques de la mirtazapine -Norset®

  • comprimé à 15 mg jaune
  • solution buvable à 15 mg/ml

Délai d’efficacité de la mirtazapine -Norset®

Il existe une grande sensibilité individuelle en fonction aussi de la dose prescrite. Généralement, l’insomnie et l’anxiété sont améliorés en quelques jours après l’initiation du traitement.

Délai d’apparition des effets thérapeutiques de la Mirtazapine – Norset®

Le véritable effet sur la dépression apparaît après 1 à 2 semaines de traitement. Il faut donc attendre. Si vous ne constatez pas d’amélioration après un mois, ce traitement devra être arrêté.

Durée de prescription de la mirtazapine – Norset®

La durée de prescription d’un antidépresseur est de plusieurs mois (6 mois, voire un an) afin de prévenir les rechutes.

Éléments principaux à surveiller

Il n’y a pas de surveillance biologique particulière à la mirtazapine.

Néanmoins, des cas d’hyperprolactinémie ont été rapportés avec ce médicament. Si vous constatez une galactorrhée (sécrétion de lait) ou gynécomastie (augmentation des seins) parlez en à votre médecin.

Effets indésirables et conseils d’utilisation de la mirtazapine – Norset®

Pour connaître les effets indésirables et la conduite conseillée, nous vous orientons vers le réseau PIC. Ce réseau est constitué de professionnels de santé exerçant dans des établissements psychiatriques de toute la France, et n’a pas de lien d’intérêt avec les laboratoires. Ainsi, pour la mirtazapine, il faut cliquer ici.

Grossesse et allaitement sousmirtazapine – Norset®

Il faut informer votre gynécologue de votre traitement par mirtazapine. Toutefois, pour savoir si c’est compatible avec une grossesse ou l’allaitement, vous pouvez consulter le site du CRAT.

Arrêt du traitement

  • La durée du traitement doit être suffisante (voir ci-dessus le paragraphe « durée de prescription de la mirtazapine»)
  • L’arrêt du traitement doit se faire en accord avec votre médecin.
  • Cet arrêt doit être progressif, comme avec tous les antidépresseurs.

Conséquences possibles de l’arrêt non contrôlé du médicament

  • L’arrêt brusque (par exemple oubli d’une prise) expose à des effets indésirables : insomnie, vertige, rebond d’anxiété…
  • En cas d’oubli, ne jamais doubler la dose prescrite pour rattraper une prise : voir réseau pic

Pour ne pas oublier votre médicament

  • il faut être attentif,
  • ou utiliser un semainier,
  • vous pouvez aussi télécharger une application gratuite type Médisafe.

L’avis des praticiens de Psyway

La mirtazapine peut être utilisée pour traiter les troubles de panique et les états de stress post-traumatique. Très utile comme médicament d’appoint dans les insomnies.

Psyway n’a aucun lien d’intérêt avec les laboratoires pharmaceutiques.

Pour d’autres informations:

http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/

http://www.theriaque.org/apps/contenu/accueil.php

Donnez votre avis