Mirtazapine Norset ® – Antidépresseur et sédatif

Mirtazapine ou Norset® est un antidépresseur sédatif, très employé dans les difficultés d’endormissement.

La mirtazapine Norset ® est utile dans les dépressions de toutes sortes, dites caractérisées, pour son effet sédatif plus que stimulant. Mais elle améliore aussi également l’anxiété et l’insomnie liées à la dépression.

Son mécanisme d’action est d’augmenter la neurotransmission de la noradrénaline et de la sérotonine.

Sa demi-vie d’élimination est d’environ 30 heures.

Formes pharmaceutiques de la mirtazapine -Norset®

  • comprimé à 15 mg jaune
  • solution buvable à 15 mg/ml

Délai d’efficacité de la mirtazapine -Norset®

Il existe une grande sensibilité individuelle en fonction aussi de la dose prescrite. Mais, généralement, l’insomnie et l’anxiété sont améliorés rapidement, en quelques jours après le début du traitement.

Délai d’apparition des effets thérapeutiques de la Mirtazapine – Norset ®

Le véritable effet sur la dépression apparaît après 1 à 2 semaines de traitement. Il faut donc attendre.  Cependant, si vous ne constatez pas d’amélioration après un mois, votre traitement devra être modifié.

Durée de prescription de la mirtazapine  Norset ®

La durée de prescription d’un antidépresseur est de plusieurs mois (6 mois, voire un an) afin de prévenir les rechutes.

Éléments principaux à surveiller

Il n’y a pas de surveillance biologique particulière à la mirtazapine.

Néanmoins, des cas d’hyperprolactinémie ont été rapportés avec ce médicament. La prolactine est l’hormone de la lactation. Si vous constatez une galactorrhée (sécrétion de lait) ou gynécomastie (augmentation des seins) parlez en à votre médecin.

Effets indésirables et conseils d’utilisation de la mirtazapine Norset ®

Les plus fréquents sans être constants : une sédation, une somnolence, une sècheresse buccale, une augmentation de l’appétit avec prise de poids.

Pour connaître les autres effets indésirables , plus rares et ce qu’il faut faire, nous vous orientons vers le réseau PIC. Ce réseau est constitué de professionnels de santé exerçant dans des établissements psychiatriques de toute la France, et n’a pas de lien d’intérêt avec les laboratoires.

Grossesse et allaitement sous mirtazapine – Norset ®

On pense souvent qu’il y a une contre-indication absolue entre grossesse et prise de médicaments. Mais c’est loin d’être toujours le cas. Lorsqu’un traitement psychotrope est en cours, le maintien de l’état psychique de la mère est une priorité.  En conséquence, on ne supprime pas un traitement psychotrope lors de la découverte d’une grossesse sans une réévaluation

Le  Centre de Référence des Agents Tératogènes, pour chaque médicament, recueille et analyse les données internationales. Sur ce site, pour votre ou vos médicaments, renseignez-vous de façon précise sur les risques éventuels. Pour savoir ce qui est compatible avec une grossesse ou l’allaitement, vous pouvez consulter ce site qui est notre référence.

Dans tous les cas, vous devrez informer de votre traitement, dès le début de la grossesse, le gynécologue et l’obstétricien.

Arrêt du traitement

  • La durée du traitement doit être suffisante (voir ci-dessus le paragraphe « durée de prescription de la mirtazapine»)
  • L’arrêt du traitement doit se faire en accord avec votre médecin.
  • Cet arrêt doit être progressif, comme avec tous les antidépresseurs.

Conséquences possibles de l’arrêt non contrôlé du médicament

  • L’arrêt brusque (par exemple oubli d’une prise) expose à des effets indésirables : insomnie, vertige, rebond d’anxiété…
  • En cas d’oubli, ne jamais doubler la dose prescrite pour rattraper une prise. Prendre le lendemain la dose prescrite.

Pour ne pas oublier votre médicament

  • il faut être attentif,
  • ou utiliser un semainier,
  • vous pouvez aussi télécharger une application gratuite type Médisafe. ou Mytherapy.

Utiliser une appli peut vous aider

  • à comprendre votre trouble, le nommer correctement et à y faire face avant de consulter un médecin
  • l’anxiété : Emoteo Kardia Petitbambou Pacifica Respirelax
  • la dépression :Stopblues Bloomup Mentalapps Pacifica
  • l’insomnie :   Moncoachsommeil
  • une addiction : Stopalcool Stopcannabis Mydefi
  • à surveiller l’intensité de vos symptômes : Monsuivipsy

Notre avis sur mirtazapine – Norset ®

La mirtazapine se prend souvent en complément d’un autre antidépresseur stimulant afin d’améliorer le sommeil qui reste fragile. Ce médicament est aussi utile pour traiter les troubles de panique et les états de stress post-traumatique. C’est souvent un médicament d’appoint dans les insomnies.

Psyway n’a aucun lien d’intérêt avec les laboratoires pharmaceutiques.

Pour d’autres informations:

 

Réseau Pic

close

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité de la e-psychiatrie

Donnez votre avis