Catégorie / POUR LES PROFESSIONNELS DE LA PSYCHIATRIE / La téléconsultation vue par les pros de la psychiatrie

La téléconsultation vue par les pros

Pour les professionnels de la psychiatrie, l’adhésion à la téléconsultation a été d’abord mitigée. Autorisée depuis septembre 2018 au sein de la télémédecine qui comprend plusieurs pratiques à distance, son démarrage a été laborieux.

C’est la crise du Covid 19 qui a rebattu les cartes : il devenait indispensable de rester en contact avec des malades confinés dont le suivi risquait de s’interrompre avec la perspective redoutable de rechutes en série.

Mais la téléconsultation reste l’objet de réticences sinon de réserves multiples pour des raisons qu’on peut comprendre :

  • perte de l’aspect direct de la relation médecin/malade,
  • sentiment d’artificialité et d’envahissement technologique dans le domaine délicat de la relation médecin/malade
  • craintes quant à la confidentialité des données médicales personnelles
  • réserve des psychanalystes ne cachant pas leur préférence pour le téléphone

La pratique pendant le Covid 19 a permis d’échanger, non plus sur la base d’ appréhensions a priori mais sur des expériences vécues, dont on trouvera ici le récit personnel de différents professionnels.