Covid-19 : la télémédecine en soutien à la psychiatrie

Le Ministère de la santé publie une série de recommandations applicables à l’organisation des soins en psychiatrie. Ce document concerne aussi la psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, la périnatalité, les pathologies liées aux addictions et le soin aux personnes âgées.

Pour faire face à la pandémie liée au covid–19, ces recommandations concernent tous les lieux de prise en charge en psychiatrie de secteur et en psychiatrie privée.

Cette fiche part du constat que les patients présentant des pathologies psychiatriques constituent une population fragile avec des comorbidités somatiques importantes et souvent en situation d’isolement psychosocial.

Toutes les prises en charge en présentiel sont suspendues. Les moyens libérés doivent être redéployés.

Les directives portent sur :

  • le maintien du lien avec le patient
  • la sécurisation des sorties d’hospitalisation
  • l’accueil et orientation des nouvelles demandes de soins pour éviter les passages aux urgences
  • l’organisation des prises en charge

La télémédecine en renfort pour les soins psychiques

On note avec intérêt que ce texte souligne l’importance que devrait prendre la télémédecine, la téléconsultation, le suivi téléphonique afin de maintenir le contact et d’orienter les patients. « Autant que possible, les outils de télésanté et les logiciels de télémédecine doivent être privilégiés par les professionnels. »

La télésanté inclut également le télésoin 

les orthophonistes et les psychologues peuvent pratiquer leur activité à distance.

Toutes les informations sont disponibles sur le site du ministère.

close

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité de la e-psychiatrie

Donnez votre avis