Troubles psychiatriques et Covid 19 : effets croisés

Les infections à Covid-19 entraînent des troubles psychiques. Mais à l’inverse, les personnes présentant un trouble psychiatrique ont-ils un risque majoré de survenue d’un épisode Covid ?

Medscape rapporte les résultats d’une étude de l’Université d’Oxford (Pr Harrison)  à partir d’une importante base de données américaine permettant de traiter des informations médicales anonymisées de 69 800 000 patients américains (Lancet Psychiatry).

Après infection au Covid–19

  • sans antécédents psychiatriques connus, 18,1 % des personnes infectées soit environ 1 personne sur 5 présente des troubles psychiatriques
  • Trouble anxieux : 4,7%
  • Troubles de l’humeur : 2 % dont 1,7 % de dépressions
  • Insomnie isolée : 1,9 %
  • Démence, chez les plus de 65 ans : 1,6 %
  • Autres diagnostics
  • La survenue des troubles est sans rapport avec la gravité de l’épisode Covid

Chez les personnes qui avait reçu un diagnostic psychiatrique dans l’année précédente

  • On trouve un risque augmenté de survenue d’un épisode de Covid
  • Risque d’autant plus élevé que le patient est plus âgé
  • Et qu’il souffre de dépression ou de schizophrénie
  • Avec une augmentation significative du risque de décès

Ces constatations confirment le sentiment général de la profession d’une recrudescence des porteurs de troubles psychiatriques dans les suites de la pandémie.

Il font  aussi poser la question d’une priorité pour la vaccination des patients porteurs d’une pathologie mentale.

Voir aussi :

Covidout

 

 

 

close

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité de la e-psychiatrie

Donnez votre avis