La violence dans le blog de Lana

S’observer de l’intérieur, témoigner pour que d’autres s’y reconnaissent, tel semble être le but du blog de Lana.

« La schizophrénie est violente parce qu’elle balaie tout sur son passage. Elle écrase tout, elle réduit en miettes. Le monde, les autres, soi-même. La violence, c’est celle de l’angoisse, celle de la mort. C’est celle de l’obsession, de la durée, du temps. Les pensées qui ne lâchent pas, le délire qui tourne, qui ronge, qui frappe dans la tête. La violence de la durée et du temps. Parce qu’être en crise pendant des mois, des années, ça épuise, ça vide, ça tue. La violence, c’est celle du monde qui va trop vite, qui tourne comme une toupie, qui va trop fort, qui crie. La violence, c’est celle des larmes qu’on retient. »

Depuis dix ans elle tient un blog dans lequel elle essaie de combattre les préjugés et le « discours ultra-sécuritaire » des politiques.

« Je me suis dit qu’il fallait que je fasse quelque chose pour la cause. Que je serais complice de cette stigmatisation si je me taisais ».

Lana a 39 ans et travaille dans une librairie.

Son témoignage sur le vécu intime de la schizophrénie est extraordinaire.

blogschizo

Donnez votre avis