Émergence de la E-santé

La E-santé introduit un changement de culture en matière de santé

La migration de la santé vers le Web s’impose progressivement :

  • la pénétration d’internet et de la micro-informatique personnelle dans le quotidien, jusqu’à sa forme ultime, le smartphone
  • l’apparition de déserts médicaux en différents points du territoire et de la société.
  • un accès aux soins plus difficile, plus lent, plus coûteux génère une inquiétude chez chacun.
  • l’augmentation de fréquence des maladies chroniques : autrefois mortelles, elles peuvent maintenant être soignées au prix d’une surveillance et d’un traitement continus.
  • le vieillissement de la population,
  • l’alourdissement des dépenses de santé alarme les gouvernants et l’Union Européenne

Tout cet ensemble déplace notre recherche d’informations de santé vers le web.  Il ouvre la possibilité d’accéder à  différents points de vue sur les troubles et sur les soins. Il esquisse un nouveau paysage de la santé aux dispositifs différenciés entre ceux dévolus à la pathologie aigüe et ceux dévolus à la pathologie chronique.

La place du smartphone

Le smartphone, par sa taille réduite, par le port sur soi, proche du corps tend à entrer dans l’espace psychique personnel.

Il sécurise par son usage omnidirectionnel, immédiat, gratuit, confidentiel mais aussi :

  • par la liaison quasi constante qu’il permet avec les proches,
  • par les dispositifs d’urgence touchant à la santé qui s’y intègrent de plus en plus
  • y contribue la qualité des transmissions d’images et de vidéo qui permet le dialogue vivant

Le Rapport d’analyse prospective 2019 « Numérique : quelle (R)évolution »  publié par la HAS évoque les perspectives d’évolution de la santé créées ou modifiées par l’introduction du numérique, de plus en plus présent dans les sphères médicale et médico-sociale.

  • Compétence au numérique, formation, information,
  • Modification de l’accompagnement médical et médico-social

y sont déclinés en 29 propositions.

close

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité de la e-psychiatrie

Donnez votre avis