Un projet d’appli de suivi des personnes schizophrènes

L’hôpital Sainte-Marie à Le Puy en Velay teste une nouvelle appli pour aider les personnes schizophrènes. L’expérience est conduite sous la direction du Dr Nadine Héritier-Branco, pharmacienne chef, et de Mme Clara Allemand.

Prévenir les rechutes des personnes schizophrènes

Le devenir à long terme des patients schizophrènes est sous la menace du nombre et de la durée des rechutes. Leur fréquence dépend beaucoup d’un bon suivi relationnel, social et médicamenteux.

En effet, il faut d’abord prévenir les récidives et les rechutes, mais aussi éviter le traumatisme engendré par celles-ci, et de surcroît réduire le risque suicidaire. C’est de la plus grande importance.

Il devrait découler des mesures de prévention une limitation du nombre et de la durée des réhospitalisations : tel est l’objectif des auteurs.

La mise au point de cette appli schizophrénie semble découler d’une pratique solide de l’éducation thérapeutique pour les patients schizophrènes suivis dans ce centre hospitalier. Ainsi les séances d’éducation thérapeutique portent sur l’observance des traitements médicamenteux, l’alimentation, la vie relationnelle et familiale, etc.

Education thérapeutique

Les auteurs de l’expérimentation veulent donner une nouvelle dimension à l’éducation thérapeutique : l’inscrire dans le suivi quotidien.

Ainsi, le patient, à l’aide de cette appli schizophrénie :

  • pourra retrouver les informations qui lui ont été fournies lors des séances d’éducation thérapeutique
  • pourra garder le contact en permanence avec un membre de l’équipe soignante
  • il fera état de son humeur du jour
  • il recevra enfin des conseils en matière d’alimentation, de sommeil et peut-être de traitement.

Le projet semble être très ambitieux : aider les patients à percevoir leur état émotionnel du moment, répondre instantanément aux questions et aux besoins, leur apprendre à anticiper.

Un projet à suivre

Cette appli schizophrénie, dont ne savons pas quel sera le nom, devrait être un jour accessible aux aidants. Le projet pourrait alors être étendu à d’autres maladies psychiques.

Il a reçu le prix « Les pépites » au sein de l’Association Sainte-Marie. Il est développé en relation avec la société Logelis.

Le projet semble concourir pour le prix Galien 2020, ce qui serait un couronnement pour cette belle initiative.

Pour toutes ces raisons, cette application pourrait rendre des services à beaucoup de patients en difficulté et aux équipes de soins psychiatriques.

 

Dans Psyway

Association Schizo Oui : pour faire face à la schizophrénie

Xavier et sa schizophrénie : témoignage

 

Petitjean F., Bralet M.C., Hodé Y., Tramier V.  Psychoéducation de la schizophrénie EMC Psychiatrie 37-291-A-20

Programme Pro famille

 

close

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité de la e-psychiatrie

Donnez votre avis