Psychiatrie et nouvelles technologies dans l’Infopsy

La psychiatrie à l’heure des nouvelles technologies ? Quel avenir ?

La rédaction de la revue de L’information psychiatrique est notre éclaireur en ce domaine. En effet, c’est au moins le troisième numéro à s’engager sur la question de la e-psychiatrie.Le dernier, « Néotechnologies en question  » est une réussite. D’abord, il traite de domaines variés : épistémologie, question des applications mobiles en psychiatrie, question des biomarqueurs, positions de l’OMS sur la e-santé mentale, postures éthiques face aux « Neotechnologies »…

Des machines et des hommes : réflexions sur les nouvelles technologies

Ouverture sur un débat entre Antoinette Rouvroy juriste et philosophe du droit et Alain Ehrenberg sociologue. Celui-ci, auteur de « La fatigue d’être soi » avait marqué nos réflexions sur l’évolution de la pathologie et de la pratique psychiatrique sous l’effet des idéaux sociaux et de la diffusion massive des psychotropes. Il nous accompagne dans l’analyse de trois types de programme ou de machines : la réalité virtuelle, les robots sociaux et les thérapies automatisées. Loin de les récuser en bloc, il les trouve plutôt adaptés à ceux dont l’accès à leurs émotions et à celles d’autrui est défaillante. » Ces techniques offrent une alternative pour ceux qui répondent « non » à la question : « voulez-vous parler de vos problèmes ? ». En second lieu, Antoinette Rouvroy décrypte pour nous le véritable enjeu des algorithmes. Ce qu’ils saisissent de la réalité, ce qu’ils en ignorent voire comment ils créent une néoréalité.  S’ils permettent de « détecter des régularités du monde qui ne sont observables que sur les grands nombres », ils peuvent produire des biais considérables. De surcroit, elle nous fait saisir les effets possibles d’une gouvernance qui se fonderait sur eux.

Les applications mobiles

Xavier Aimé nous informe des nouvelles applications mobiles en psychiatrie, des problématiques qu’elles peuvent contribuer à améliorer. Par exemple, le faible engagement des sujets dans leurs soins, la prévention des rechutes, l’aide au diagnostic et à la prise de conscience…).  Mais les conditions d’efficacité, de fiabilité et de sécurité devraient être améliorées. Il évoque les conditions d’une certification de ces applications voire d’une labellisation en tant que Dispositif Médical.

Suivent quatre autres articles très intéressants de J.C. Dupont, D. Sebbane, B. Claverie, A. Grenouilloux

L’Information psychiatrique : Néotechnologies en question : Vol 97 N°2 – février 2021

Numéros antérieurs de l’Information psychiatrique

L’Information psychiatrique E-psychiatrie Vol 93 n°8 – octobre 2017

L’Information psychiatrique : Actualités en e-psychiatrie : du vent dans la voile Vol 96 n°5 – mai 2020

Dans Psyway

La E-psychiatrie dans la E-santé

close

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité de la e-psychiatrie

Donnez votre avis