Souffrance psychique et vie quotidienne :Test Cop-U, thème 21

état psychique et vie quotidienne Un équilibre psychique perturbé peut rendre pénible la vie quotidienne:  faire les courses, préparer un repas, ranger ses affaires, s’occuper du linge, etc… Le thème 21 teste les forces dont je dispose, la façon dont je m’organise

La souffrance psychique rend pénible la vie quotidienne

  • Ainsi, les tâches de la vie quotidienne peuvent devenir difficiles, pénibles, parfois impossibles. dans les troubles psychiatriques en général. Citons ici  les dépressions, l’angoisse, les troubles psychotiques ou schizophrénies en particulier
  • Cela peut être dû au repli sur soi ou dans son monde, au sentiment de solitude décourageante, au manque d’énergie, avec difficulté d’être actif, à la peur de sortir, d’aller chez les commerçants
  • On peut aussi ressentir de la rage contre les petits tracas de la vie etc.

Certaines aides peuvent atténuer l’impact de la souffrance psychique sur la gestion du quotidien

  • Ainsi, la famille, les proches peuvent aider en intervenant de temps en temps pour des courses, du ménage ou l’entretien du linge par exemple
  • Des organismes sociaux ou médico-sociaux, des associations, des services psychiatriques peuvent également apporter ces aides pendant des périodes plus ou moins prolongées
  • Ces aides, cet accompagnement sont très importants, pour rendre la vie quotidienne moins pénible, permettre de franchir un cap.

Le thème 21 teste ma situation actuelle. Comment je m’organise avec les tâches de la vie quotidienne, seul ou avec diverses aides.

Comment utiliser les lignes qui suivent?

Pour se situer, il suffit de se dire : « je me reconnais plutôt dans cette ligne là », même si tous les mots de la ligne ne conviennent pas tout à fait. On peut aussi se dire : « avant, j’étais là (par exemple en ligne 2), et maintenant je suis plutôt là (par exemple, en 1) », etc.

1)  L’équilibre psychique permet d’assumer les tâches quotidiennes seul ou avec une aide modérée ( Autonomie)

– J’entretiens tout seul mon logement, ma chambre

– Je m’occupe moi-même des courses, des repas, du ménage, du linge…

–  Pour les courses, je me débrouille, de même repas ménage, linge…

– Je suis en colocation (ou dans un appartement à plusieurs), et on se répartit les tâches… Ça fonctionne bien

2  L’équilibre psychique permet d’assurer les tâches de vie quotidienne, avec le soutien ou l’aide de quelqu’un d’autre (participation).

– Il faut que quelqu’un d’autre me motive pour faire les choses

-Mon entourage, le SAVS (Service d’aide à la vie sociale), le SAMSAH (Service d’accompagnement médico-social pour adulte handicapé) m’aident bien

3) La souffrance psychique implique une aide pour plusieurs actes de la vie quotidienne

– Je ne m’occupe pas  seul de mon quotidien

– Il y a une aide (famille, aide ménagère, auxiliaire de vie…)

– Je n’y arrive pas seul, je ne m’en sors pas,

– Moi, je m’en passerais bien, ça ne sert pas à grand chose

4) Les troubles psychiques impliquent une protection dans la vie quotidienne

–  Ne mange pas tout seul chez soi

–  Souvent à l’hôpital , ou bien: à l’hôpital de jour

–  Vit en FAM (foyer d’accueil médicalisé), ou en foyer de vie, ou en foyer d’hébergement, etc…

– Ne fait rien des tâches du quotidien, n’arrive à rien faire

– S’il n’y avait que moi, je me débrouillerais seul, mais mes soignants disent que je j’ai besoin d’une aide.

Remarques

  • Si ce thème 21 vous intéresse, vous pouvez écrire un commentaire ci-dessous
  • On peut par exemple signaler
    • Des idées qui expriment particulièrement bien le thème
    • Des remarques à partir de votre propre expérience
    • Une expression employée dans le thème 21 qui semble inadéquate
close

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité de la e-psychiatrie

Donnez votre avis