Sentiment de vide intérieur-Test CopU- Thème 6

Certains troubles psychiatriques donnent un sentiment de vide intérieur. Alors, on n’a pas envie de parler de soi, de son passé, de sa maladie, ou bien cela est très difficile. Il peut devenir difficile de simplement communiquer avec quelqu’un.

Cela peut entraîner une incapacité et un besoin d’aide pour gérer les affaires courantes (factures, papiers, arrêts de travail…)

Dans les périodes dépressives, la difficulté à réfléchir, à se concentrer, les troubles de mémoire sont habituels et parfois très importants.

On parle de désinvestissement du monde intérieur dans les troubles psychiatriques comme les psychoses ou les schizophrénies. On peut éprouver des difficultés pour se souvenir des moments de la maladie … On peut avoir se sentir sans émotions, avoir du mal à de souvenirs, ou bien on ne voit pas le rapport entre les angoisses qu’on vit et d’autres moments de notre vie.  Tout cela peut sembler confus… On peut avoir une sensation de vide …

Le thème 6 de la CopU : Est-ce que j’arrive à parler de moi, de ce que j’ai vécu, de ce que je ressens, de ma maladie ? Ou bien cela me semble-t-il épuisant lointain, sombre, difficile à expliquer, confus…

Comment utiliser les colonnes ou les lignes qui suivent, faire part à Psyway de mes remarques ?

Thème 6 : sentiment de vide intérieur

0

– Sentiment de vide intérieur absent ou facilement combattu par la discussion avec quelqu’un

– j’aime bien discuter avec quelqu’un

– Je trouve que la psychothérapie est importante,

– Je repense aux étapes de ma maladie, ou de ma vie

– Je rêve la nuit, je peux le raconter (médecin, soignant, proche)

-j’aime bien rire

– Des fois je souris de moi-même

– j’aime bien lire ou voir un film

Je fais du dessin, (ou de la peinture, du théâtre, ou autre)…

– Je ne suis pas toujours d’humeur, mais si je suis en confiance, ou avec quelqu’un que j’aime bien, je parle de moi.

1

– J’ai du mal à exprimer et à expliquer mes pensées

– Je n’ai pas d’idées

– Je préfère qu’on me pose des questions

– Je ne sais pas, pour les sentiments ou les émotions

– J’ai l’impression que je n’ai pas de sentiments, d’émotions

– J’oublie tout

– Je ne sais pas (je ne sais plus) expliquer

– Les soignants me contrarient par leurs questions, ils ne peuvent pas me comprendre

2

– Je me sens vide

– Je ne pense pas

– Je n’aime pas qu’on me pose des questions

– Je n’ai rien à dire

– Je ne veux pas qu’on me parle

– je passe du coq à l’âne, je pars dans tous les sens, je suis embrouillé(e)

– Je crois qu’avant, je ne pouvais plus parler du tout, je ne communiquais plus…

Donnez votre avis