Violence contre soi – Schizophrénie COP 13 -2

La négligence corporelle et vestimentaire, le manque d’hygiène, le défaut d’intérêt pour sa santé et de soin pour son propre corps, sont fréquents dans les états psychotiques et dans la schizophrénie.

Au plus fort, et dans les moments de crise, peuvent survenir des automutilations et parfois une tentative de suicide.

C’est comme si des forces destructrice libérées dans le psychisme prenaient pour objet le corps propre du sujet.

Cette grande difficulté s’améliore avec les soins.

0

Soin personnel suffisant
Pas d’observation particulière

1

Absence d’hygiène, négligence
Méconnaissance d’une pathologie somatique
Pas de traitement médicamenteux spontané : grattage mycose…
Maltraite son corps
Mauvaise denture
Consommation excessive (alcool-tabac-café -aliments)
Usage excessif de cannabis-
Indifférence anormale aux éventuels effets secondaires des neuroleptiques.

2

Conduites à risques (alimentaire, sexuelle …)
Propension aux accidents
Potomanie grave
Conduites toxicomaniaques ou alcoolisations
Tentative de suicide en particulier par un geste bizarre ou horrible
Automutilations majeures

Cet item était nommé : « Attaque du corps propre »    «  dans l’ouvrage Évaluer les psychoses avec la Cop 13 – Une clinique Organisée des Psychoses – Éditions Dunod – 2011

2 Commentaire

Participez à la discussion et dites-nous votre opinion.

Liste des items de la COP13 – Psywayrépondre
3 avril 2020 à 19 h 30 min

[…] Item 2 : attaque du corps propre : risque […]

La COP13 – Evaluation – schizophrenie – présentation de la méthode – Psywayrépondre
3 avril 2020 à 16 h 31 min

[…] Item 2 : attaque du corps propre : risque […]

Publier une réponse