Violence contre la famille – Schizophrénie COP 13 – 1

L’hostilité et les violences contre la famille sont très fréquentes dans les schizophrénies.

L’agressivité, l’hostilité à différents degrés, la tyrannie, les menaces voire les violences s’exercent à l’égard des proches qui sont le principal soutien dans beaucoup d’aspects de la vie du patient.

Mais elle peut aussi se manifester à l’égard des soignants qui prennent le relais des parents, lors des hospitalisations.

C’est un indice important dans l’évolution d’un état schizophrénique. Très forte au début, cette hostilité s’atténue avec les soins.

0

Pas d’attaque manifeste ou ajustement de l’entourage

1

Attitude méprisante
Exigences excessives
Tyrannie
Hostilité
Faire le mort (pas signe de vie à la famille)
Souffrance de l’entourage
Inanisation – disqualification des autres

2

Menace
Fait peur
Violence contre l’objet étayant ou son substitut (parent battu, soignant battu)
Tendance au passage à l’acte sexuel
Démission ou rejet de l’entourage
Nécessité absolue d’une protection par l’éloignement
Impose l’intervention d’instances extérieures

Cet item était nommé : « Attaque de l’objet d’étayage  » dans l’ouvrage Évaluer les psychoses avec la Cop 13 – Une clinique Organisée des Psychoses – Éditions Dunod – 2011

1 Commentaire

Participez à la discussion et dites-nous votre opinion.

Schizophrénie : Perturbations dans la famille – Cop 13 – 10 – Psywayrépondre
19 avril 2020 à 18 h 10 min

[…] Schizophrénie : violence contre la famille – Cop 13 – 1 […]

Publier une réponse