Crises récentes – Schizophrénie COP 13 – 12

La stabilité de l’état psychique du patient permet de proposer de nouveaux aménagements de vie.

Lorsqu’a eu lieu dans les 6 derniers mois une crise en rupture franche avec l’état clinique antérieur, cette « crise disruptive » interrompt un palier de stabilisation.

Il peut s’agir :

– d’une recrudescence hallucinatoire et délirante

– d’une bouffée délirante

– d’une dépression grave, une tentative de suicide

– d’une impulsion grave

obligeant à une modification importante du traitement.

0

Absence de crise disruptive récente : stabilité du tableau clinique
Variations symptomatiques ou relationnelles sans que cela oblige à des modifications notables du traitement

1

Présence d’une crise disruptive récente (moins de 6 mois)

2

Crises fréquentes
(plusieurs dans l’année) ou subintrantes

Cet item était nommé : « Crises disruptives » dans l’ouvrage Évaluer les psychoses avec la Cop 13 – Une Clinique Organisée des Psychoses – Éditions Dunod – 2011

1 Commentaire

Participez à la discussion et dites-nous votre opinion.

Liste des items de la COP13 – Psywayrépondre
3 avril 2020 à 19 h 33 min

[…] Item 12 : présence de crises disruptives (avec hallucinations, BDA, excitation, dépression majeure, […]

Publier une réponse