Une meilleure prise de conscience des troubles psychiques par l’auto-observation :

la COP-Usagers, COP-U

La COP-U (COP-Usagers) permet de prendre conscience, de mieux connaître les troubles psychiques. D’autre part, elle permet d’évaluer par soi-même (auto-évaluation) les difficultés que ces troubles entraînent (mesure d’impact).

Pourquoi un outil de prise de conscience des troubles psychiques, et de mesure d’impact ?

  • Parce que les troubles psychiques sont souvent complexes et très handicapants
  • Parce qu’ ils ne sont pas toujours très conscients, ni très faciles à exprimer
  • Enfin, l’intensité de leur impact est variable. En effet, cela dépend de la maladie, mais aussi des traitements, des aides que l’on reçoit. Ainsi, les troubles psychiques évoluent

La COP-U comprend 26 thèmes qui détaillent les troubles psychiques, sur trois plans

  • la vie psychique
  • les relations
  • la vie sociale quotidienne

Pourquoi tant de détails?

  • Parce que certaines dimensions cachées d’une situation psychiquement difficile peuvent contribuer à la faire durer ou à la rendre plus intense. Ainsi, il est intéressant de les découvrir
  • Parce que certains thèmes sont particulièrement pertinents dans les bipolarités, les états limites, les schizophrénies

Pour faciliter l’auto-observation

les 26 thèmes utilisent des expressions courantes, retenues parmi celles qu’emploient des personnes en soins.

Dans quel but cet effort d’auto-analyse ?

Réfléchir de façon réaliste à ce que l’on pourrait faire pour améliorer tel ou tel aspect de sa situation, à divers moments des troubles.

Comment, en pratique, utiliser ces 26 thèmes

  • On peut étudier chaque thème séparément et sans ordre précis, en fonction des intérêts personnels.
  • Une personne seule peut utiliser la COP-U. Mais il nous semble plus riche d’en discuter avec un soignant, un psychologue, son médecin, son psychothérapeute. On peut aussi utiliser la COP-U en groupe de parole ou de psychoéducation

Rejoindre la liste des 26 thèmes de la COP-U

close

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité de la e-psychiatrie