Présentation de la COP 13 – outil d’évaluation des schizophrénies

La COP 13 -Clinique Organisée des Psychoses- est une méthode de description et d’évaluation clinique des états schizophréniques.

Elle rassemble les apports de la psychiatrie classique, de la psychanalyse et la psychiatrie de secteur.

A quels besoins répond la COP 13 ?

  • Dans un moment de difficulté pour une équipe de soins, faire un point complet sur la situation clinique d’un-e patient-e.
  • Mieux repérer, périodiquement, l’évolution d’un-e patient-e porteur de troubles psychotiques sévères ou de schizophrénie.
  • Mieux anticiper les effets d’une décision thérapeutique envisagée (sortie, passage dans une autre unité de soins…)

Comment utiliser cette échelle d’évaluation ?

Une réunion de travail exceptionnelle d’environ une heure et demie est programmée par l’ équipe de soins (médecins, infirmiers, aide-soignants, ergothérapeutes)

  • Un ou deux soignants reprennent, comme ils s’en souviennent, sans dossier, les histoires entremêlées du patient et de ses soins.
  • Il faut ensuite répondre, en équipe, aux questions que pose chaque groupe d’items présenté ci-dessous.
  • Le support à cette réunion est un diaporama.

Les apports de la COP 13

  • Beaucoup mieux connaître le patient(e), dans tous les aspects de sa vie
  • Enrichir les possibilités de traitement
  • Suivre les progrès
  • Modifier le dispositif de soins.

Des exemples de cet outil d’évaluation

Hallucinations et délire – schizophrénie Cop 13 – 8 

Altération de la perception de soi

 

 

Donnez votre avis