Hallucinations et délire – Schizophrénie COP 13 – 8

Hallucinations et délire sont souvent présents dans les schizophrénies. Chargées de persécution, les hallucinations sont isolées ou envahissantes.

Le plus souvent auditives, critiques, malveillantes et angoissantes, elles s’intègrent au vécu délirant persécutif qui isole le sujet.

L’hallucination négative : des pans plus moins étendus de la réalité courante semblent ne plus exister ou ne plus être perçus (rues désertes, silence étrange, perte de sensations ou de pensée)

 

0

Absence de délire et d’hallucination

1

Hallucinations isolées
Interprétations délirantes
Intuitions délirantes ou Infiltration délirante concernant des évènements non déniés.
—————————-
Hallucination négative :
le malade affirme que des objets manquent ou disparaissent
—————————-
Activité délirante en secteur n’interdisant pas une adaptation relative à la réalité
Peut échanger sur le vécu délirant

2

Hyperesthésie persécutive
Envahissement persécutif
Activité hallucinatoire continue
Néoréalité, délire autistique
Déni extensif de la réalité
———————————–
Hallucination négative :
Absence de perception d’une part de la réalité
Semble traverser l’espace comme s’il ne percevait pas des éléments significatifs de la réalité
————————————
Délire dont l’ investissement passionnel, empêche tout échange avec autrui.
Adhésion inébranlable ou passionnée cherchant à entraîner la conviction d’autrui.

Cet item était nommé : « Hallucinations et délire  »    dans l’ouvrage Évaluer les psychoses avec la Cop 13 – Une Clinique Organisée des Psychoses – Éditions Dunod – 2011

Donnez votre avis