Etifoxine -Stresam® anxiolytique – gélules à 50mg

 anxiété, etifoxine,     Classe pharmacologique et symptômes traités

L’etifoxine (Stresam®) est un anxiolytique non benzodiazépine. On l’utilise pour traiter les manifestations psycho-somatiques de l’anxiété (réactions émotionnelles ,  et corporelles qui accompagnent l’anxiété).

Présentation  de l’etifoxine

  • Gélules à 50mg
  • 3 ou 4 gélules en 3 prises

Délai et durée d’efficacité du médicament

  • L’efficacité est inconstante et discutée par les médecins prescripteurs. Ce médicament est prescrit pour des anxiétés modérées.
  • Durée du traitement : fonction de l’anxiété, quelques semaines (4 à 6) pour une anxiété réactionnelle. Une anxiété généralisée peut nécessiter une prescription plus durable. Cette prescription est en principe limitée à 12 semaines : une consultation psychiatrique est recommandée dans ce cas.

Éléments principaux à surveiller

  • L’état hépatique, rénal et cutané
  • On surveille l’effet sur l’anxiété, d’éventuels effets indésirables.

Effets indésirables, conseils d’utilisation, Association à d’autres médicaments

Contre –indication : en cas d’hypersensibilité à la substance active ou à l’un des excipients, d’insuffisance rénale ou hépatique sévères, de myasthénie

Précaution d’emploi :

  • En cas d’insuffisance rénale ou hépatique modérées : si le médicament est indispensable, votre médecin prescrira prudemment des doses plus faibles
  • A cause de prises d’alcool, de drogues, d’autres médicaments… Bien suivre les conseils de votre médecin.

Tolérance : l’etifoxine est généralement bien tolérée. Rarement on peut observer une toxicité hépatique (discutée), des réactions cutanées ou des réactions allergiques

Vous trouverez une liste plus complète des conseils d’utilisation et effets indésirables sur le site du réseau PIC :

Le réseau PIC est constitué de professionnels exerçant dans différents établissements publics ou privés de Santé Mentale. Ce réseau, sans lien d’intérêt avec les laboratoires est constitué de pharmaciens hospitaliers exerçant dans des établissements psychiatriques de  toute la France. Les pharmaciens hospitaliers sont responsables de la préparation des traitements prescrits aux patients hospitalisés. Ils ont une vue d’ensemble des effets secondaires  et de leur fréquence puisqu’ils leur sont systématiquement signalés.

 Grossesse et allaitement

Projet de grossesse : essayer de changer de médicament

Survenue d’une grossesse sous traitement: ne pas arrêter brusquement l’etifoxine, il n’y a pas de risque de malformation, mais l’etifoxine n’est pas recommandée.

Vous serez renseigné(e) au mieux sur la page http://www.lecrat.fr/articleSearchSaisie.php?recherche=ETIFOXINE  du site du Centre de Référence des Agents Tératogènes

L’allaitement est déconseillé par ce centre de référence

Conséquences possibles de l’arrêt non contrôlé

  • L’etifoxine ne donne en principe pas de dépendance médicamenteuse.
  • Cependant, elle devra être arrêtée progressivement, et en accord avec votre médecin. En effet, l’arrêt peut montrer que les symptômes anxieux persistent et réapparaissent. Dans ce cas, si besoin, une autre thérapeutique doit être envisagée (antidépresseur IRS).

Pour ne pas oublier votre médicament,

  • il faut être attentif,
  • ou utiliser un semainier,
  • vous pouvez aussi télécharger une application gratuite type Mytherapy ou Mental Apps.

L’avis de Psyway

Médicament prescrit pour des anxiétés légères. Son efficacité est remise en cause par certains médecins. Mais il ne donnerait en principe pas de dépendance en cas d’utilisation prolongée. En revanche, il faut respecter les contre-indications, et ne pas  associer à alcool, drogues… Les associations médicamenteuses doivent être contrôlées par votre médecin.

Psyway n’a aucun lien d’intérêt avec les laboratoires pharmaceutiques.

Pour d’autres informations:

http://www.reseau-pic.info/?dest=medicaments/fiche.php&dci=etifoxine&annee=2018

http://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/affichageDoc.php?specid=63136857&typedoc=R

D’autres anxiolytiques: voir

Benzodiazépines: cliquer ici

Hydroxyzine (atarax®) cliquer ici

cyamémazine (tercian®) cliquer ici

 

Donnez votre avis