Équilibre psychique et loisirs : Test Cop-U, thème 22

Un suffisant équilibre psychique conditionne les loisirs, qui sont normalement source de plaisir, de réconfort, d’enrichissement.

 

La souffrance psychique peut laisser sans envie d’avoir des loisirs, dans l’impossibilité d’y prendre du plaisir ou d’y trouver de l’intérêt.

  • En effet, avoir des temps de loisirs, de distraction peut perdre son sens en cas de dépression, d’angoisse, de repli sur soi… ou simplement quand on ne se sent pas bien. L’énergie manque, car elle est entièrement consacrée à la lutte contre la souffrance psychique
  • Dans ce cas, lire, aller au cinéma, regarder un film, pratiquer un sport, écouter ou pratiquer la musique, bricoler, etc. tout cela peut devenir pénible, irritant
  • Ainsi, le fait de pouvoir se détendre, s’intéresser de nouveau à toutes ces activités, seul ou en les partageant avec d’autres, est signe que l’on va mieux. En outre, cela apaise l’état psychique et contribue au mieux-être

Troubles psychiques et loisirs accompagnés

  • Bien entendu, beaucoup de loisirs se pratiquent seul(e), ou en famille ou avec des amis…
  • Cependant, en cas de troubles psychiques prolongés et handicapants, des loisirs en groupe peuvent être utiles. Ainsi, de nombreuses activités de loisirs sont organisées par les services de psychiatrie, par des institutions médico-sociales
  • Certains loisirs peuvent être auto-organisés par des personnes éprouvant une solitude, via internet

 

Le thème 22 interroge

  • Est-ce que j’ai des moments de loisirs ?
  • Dans quel cadre ? Seul ou avec d’autres, ou avec des personnes intéressantes ou qui guident ?
  • Comme avant mes troubles ?

 

Comment utiliser les lignes qui suivent ?

Pour se situer, il suffit de se dire : « je me reconnais plutôt dans cette ligne là », même si tous les mots de la ligne ne conviennent pas tout à fait. On peut aussi se dire : « avant, j’étais là (par exemple en ligne 2), et maintenant je suis plutôt là (par exemple, en 1) », etc.

1 La personne concernée a des loisirs seul(e) ou avec des ami(e)s ou connaissances (autonomie)

– Lit des romans (même si c’est avec un peu de difficulté à se concentrer par exemple)

– Loisirs en centre associatif, en club (cinéma, sorties, télévision, radio, peinture, musique, jeux, etc.)

– J’Aime tout ça

– …..et j’aime en discuter (avec des amis, avec mes soignants)

2 Loisirs dans un cadre adapté à la situation psychique, ou partagés avec quelqu’un d’autre (participation, partage)

– Loisirs accompagnés  dans certains cadres, ou par des professionnels,  médico-sociaux par exemple

– Loisirs dans le cadre d’un SAVS, d’un club thérapeutique, d’un GEM

3) L’équilibre psychique dépend encore largement des soins. Les loisirs reprennent dans le cadre de la psychiatrie, dans un cadre organisé et soutenant ou rassurant

– Exemple, loisirs dans le cadre d’un CATTP,  d’un Hôpital de jour, d’un atelier thérapeutique)

4 ) L’équilibre psychique est trop précaire, il empêche les loisirs : absence ou refus de loisirs

– Je n’ai pas la force

– Ça ne m’intéresse pas, ça ne me dit rien du tout

– Ça n’est pas intéressant

– je suis trop dans mes soucis, ou : dans mes pensées, etc.

Remarques

  • Si ce thème 22 vous intéresse, vous pouvez écrire un commentaire ci-dessous
  • On peut par exemple signaler
    • Des idées qui expriment particulièrement bien le thème
    • Des remarques à partir de votre propre expérience
    • Une expression employée dans le thème 22 qui semble inadéquate
close

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité de la e-psychiatrie

Donnez votre avis