Équilibre psychique et budget :Test Cop-U, Thème 18

équilibre psychique et budget, ressources financières Pourquoi le thème 18 de la Cop-U « équilibre psychique et budget »?

 

 

Parce que l’équilibre psychique peut perturber la gestion du budget. Et inversement, la précarisation financière précarise l’état psychique

  • Des gaspillages d’argent, des négligences, une générosité excessive peuvent s’observer
  • Cela peut aller jusqu’à mettre en péril les conditions de vie de la personne en soins ou celles de son entourage
  • Cela est fréquent dans les troubles psychotiques, les schizophrénies, certaines bipolarités, les addictions, les troubles borderline, le jeu pathologique, les détériorations intellectuelles, etc.

Une aide à la gestion de l’argent peut être nécessaire du fait de troubles psychiatriques. Cette aide peut être souhaitée par la personne en soins, ou bien imposée par l’entourage ou la société quand la mauvaise gestion de l’argent du fait des troubles compromet gravement les conditions de vie de la personne en soins ou de son entourage.

L’argent dont on dispose peut venir

  • D’un travail
  • De prestations sociales régulières (Indemnités journalières, Allocation Adultes Handicapés, Pension d’Invalidité, aide au logement…)
  • D’une aide plus ou moins importante de la famille.

Le thème 18 analyse  la gestion de l’argent dont on dispose. Bonne organisation? Tendance à le gaspiller? Besoin d’une aide pour s’en sortir? 

Comment utiliser les lignes qui suivent?

Pour se situer, il suffit de se dire : « je me reconnais plutôt dans cette ligne là », même si tous les mots de cette ligne ne conviennent pas tout à fait. On peut aussi se dire : « avant, j’étais là (par exemple en ligne 2), et maintenant je suis plutôt là (par exemple, en 1) », etc.

1 Je gère seul mon argent (autonomie)

– La gestion de mon budget est correcte sans intervention de personne extérieure. Je me débrouille bien, on peut dire que mon argent est bien utilisé. Ça ne pose pas de problème. C’est difficile mais je fais un peu d’économies. Je me débrouille pour trouver des choses moins chères (nourriture, vêtements…).

2  Je me fais aider pour gérer mon argent (participation, procuration)

– Je ne m’en sors pas tout seul, je me fais aider

– Quelqu’un m’aide (dans ma famille, dans mon institution de soins…), et c’est bien, je lui (leur) fais confiance (Procuration).

– J’ai une Mesure d’Accompagnement Social Personnalisé (MASP ) pour m’aider.

3 Quelqu’un veille de près pour ma gestion de l’argent

– Tout seul, je risque de dépenser un peu n’importe comment, ou de n’avoir aucun argent de côté, ou de dépenser toutes mes économies

– J’ai une curatelle simple

4 Protection dans la gestion de l’argent

– Des parents, ou des proches gèrent l’argent, ou un curateur, une association tutélaire.

– Tout seul: je ne m’en sors pas

– Je trouve que je m’en sors pas mal, mais mes proches trouvent le contraire et m’imposent une surveillance, des limites pour la gestion de mon argent

– J’ai une curatelle renforcée

– J’ai une tutelle

Remarques

  • Si ce thème 18 vous intéresse, vous pouvez écrire un commentaire ci-dessous
  • On peut par exemple signaler
    • Des idées qui expriment particulièrement bien le thème
    • Des remarques à partir de votre propre expérience
    • Une expression employée dans le thème 18 qui semble inadéquate
close

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé de l'actualité de la e-psychiatrie

Donnez votre avis