COP-U Thème 6: Désinvestissement du monde interne ?

Dans les troubles psychiatriques, souvent on n’a pas envie de parler de soi, de sa vie intérieure, de son passé, de sa maladie, ou même simplement de communiquer avec quelqu’un, discuter, y trouver du plaisir… Ou bien cela est très difficile

Le désinvestissement du monde interne dans les troubles psychiatriques comme les psychoses ou les schizophrénies, c’est le fait d’éprouver de grandes difficultés pour penser, discuter, réfléchir tranquillement, évoquer et parler des sensations, émotions que l’on vit ou qu’on a vécues, des souvenirs,  des images de l’histoire personnelle, de sa propre vie ou de celle de sa famille.

On peut aussi avoir des difficultés pour évoquer les moments de la maladie quand on essaie d’y repenser… Ou bien on n’y arrive pas, ou bien on ne voit pas le rapport entre les angoisses qu’on vit et d’autres moments de notre vie.  On peut avoir du mal à s’y intéresser, ou bien c’est confus… Ou encore, on peut avoir une difficulté à ressentir, une sensation de vide …

Le thème 6 évalue mon investissement ou désinvestissement du monde interne, de la vie intérieure : possibilité et plaisir à penser, à se souvenir, à raconter, à discuter tranquillement…Est-ce que j’arrive à parler de moi, de ce que j’ai vécu, de ce que je ressens, de ma maladie ? Ou bien cela me semble-t-il lointain, sombre, difficile à expliquer, confus…

Comment utiliser les colonnes ou les lignes qui suivent, faire part à Psyway de mes remarques concernant le Thème 4  ? Cliquer ici

Thème 6 : Désinvestissement du monde interne

0

– j’aime bien discuter avec quelqu’un

– Je trouve que la psychothérapie est importante,

– Je repense aux étapes de ma maladie, ou de ma vie

– Je rêve la nuit, je peux le raconter (médecin, soignant, proche)

-j’aime bien rire

– Des fois je souris de moi-même

– j’aime bien lire ou voir un film

Je fais du dessin, (ou de la peinture, du théâtre, ou autre)…

1

– J’ai du mal à exprimer et à expliquer mes pensées

– Je n’ai pas d’idées

– Je préfère qu’on me pose des questions

– Je ne sais pas, pour les sentiments ou les émotions

– J’ai l’impression que je n’ai pas de sentiments, d’émotions

– J’oublie tout

– Je ne sais pas (je ne sais plus) expliquer

– Les soignants me contrarient par leurs questions, ils ne peuvent pas me comprendre

2

– Je me sens vide

– Je ne pense pas

– Je n’aime pas qu’on me pose des questions

– Je n’ai rien à dire

– Je ne veux pas qu’on me parle

– je passe du coq à l’âne, je pars dans tous les sens, je suis embrouillé(e)

– Je crois qu’avant, je ne pouvais plus parler du tout, je ne communiquais plus…

Donnez votre avis