Tâches de la vie quotidienne

  Pourquoi le thème 21 évalue-t-il les tâches de la vie quotidienne, la façon dont on s’organise avec : faire les courses, préparer des repas, faire le ménage du lieu de vie, s’occuper du linge, etc…

Parce que les troubles psychiatriques en général, les troubles psychotiques ou schizophrénies en particulier peuvent rendre difficiles, pénibles, parfois impossibles  les tâches de la vie quotidienne , à cause du repli sur soi ou dans son monde, de la dépression, du sentiment de solitude décourageante, de la difficulté d’être actif, de la peur de sortir, d’aller chez les commerçants, à la laverie, de la rage contre les tracas de la vie quotidienne, etc. La difficulté de la vie quotidienne peut être ressentie différemment selon que l’on vit seul ou avec d’autres.

La famille peut aider en intervenant de temps en temps pour des courses, du ménage ou l’entretien du linge par exemple. Différentes aides ou accompagnements peuvent aussi être apportées par des organismes sociaux, par des associations, par des services psychiatriques, pendant des périodes plus ou moins prolongées. Ces aides sont souvent importantes pour rendre la vie quotidienne moins pénible, pour se sentir plus de courage face aux tâches quotidiennes.

Le thème 21 évalue ma situation actuelle sur le plan de la vie domestique Comment je m’organise avec les tâches de la vie quotidienne, seul ou avec diverses aides.

Comment utiliser les colonnes ou les lignes qui suivent, faire part à Psyway de mes remarques concernant le Thème 21  ? cliquer ici

1)  J’assume les tâches quotidiennes seul ou avec une aide modérée ( Autonomie)

– J’entretiens tout seul mon logement, ma chambre

– Je m’occupe moi-même des courses, des repas, du ménage, du linge…

– Je me débrouille pour les courses, repas ménage, linge…

 

– Je suis en colocation (ou dans un appartement à plusieurs), et on se répartit les tâches… Ça fonctionne bien

2  J’assure les tâches quotidiennes, avec le soutien ou l’aide de quelqu’un d’autre (participation).

– Il faut que quelqu’un d’autre me motive pour faire les choses

-Mon entourage, le SAVS (Service d’aide à la vie sociale), le SAMSAH (Service d’accompagnement médico-social pour adulte handicapé) m’aident bien

3) J’ai besoin d’aide pour plusieurs actes de la vie quotidienne

– Je ne m’occupe pas  seul de mon quotidien

– Il y a une aide (famille, aide ménagère, auxiliaire de vie…)

– Je n’y arrive pas seul, je ne m’en sors pas,

– Moi, je m’en passerais bien, ça ne sert pas à grand chose

4) Besoin de protection

– Je ne mange pas tout seul chez moi

– Je suis souvent à l’hôpital , ou bien: à l’hôpital de jour

– Je vis en FAM (foyer d’accueil médicalisé), ou en foyer de vie, ou en foyer d’hébergement, etc…

– Je ne fais rien du quotidien

– Je n’arrive à rien faire

– S’il n’y avait que moi, je me débrouillerais seul, mais mes soignants disent que je j’ai besoin d’une aide.

Donnez votre avis