L’angoisse : comment faire face ?

Angoisse

 

L’angoisse : comment enrayer les symptômes et quels sont les pièges à éviter?

L’angoisse s’exprime de façon très variée :

  • elle peut être modérée ou vécue comme un malaise anxieux indéfinissable, voire par un pessimisme continu
  • mais peut aussi être très violente : c’est la crise d’angoisse ou attaque de panique

La façon dont on fait face à l’angoisse nous donne un idée de son intensité.

On distingue généralement l’angoisse aigüe ou attaque de panique et l’anxiété durable dite anxiété généralisée.

Si votre angoisse est un phénomène nouveau, pénible mais supportable, vous pouvez  prendre connaissance de beaucoup d’informations et trouver des moyens à mettre en œuvre par vous même à partir des applications suivantes :

Elles se basent sur des exercices respiratoires et de méditation très ajustées.

Mais, si  l’angoisse dure, si elle s’installe dans votre vie, si elle surgit la nuit et coupe votre sommeil, il ne faut pas hésiter à en parler à votre médecin : soit à votre médecin généraliste, soit à un psychiatre, soit enfin à votre équipe soignante si vous êtes déjà en soins.

Dans l’immédiat, il vaut mieux prendre un médicament anxiolytique, celui dont on connait bien les effets. Il vous soulagera et vous pourrez voir les choses plus clairement. Il faudra éviter de nier la survenue de ce phénomène psychique nouveau et  suivre l’évolution de votre état psychique. Car l’angoisse n’est pas anodine. Elle peut réapparaitre sans prévenir ce qui produit un sentiment d’insécurité. Mais elle peut aussi annoncer le début d’une dépression.

Surtout il ne faut pas s’habituer à boire de l’alcool qui est un sédatif de l’angoisse mais qui vous menera à une impasse. dont il est difficile de sortir.

N’oubliez pas le rôle fréquent de la consommation unique ou répétée de cannabis dans la survenue de crises d’angoisse. 

Les psychanalystes considèrent l’angoisse comme un signal d’alarme du Moi en proie à un conflit avec une problématique inconsciente. Une psychothérapie peut s’avérer utile pour mieux comprendre l’origine des crises.

Pour plus d’informations, voir aussi : L’angoisse psychotique et L’utilité des médicaments psychotropes.

 

Donnez votre avis