100 plateformes de téléconsultation : choisissez..

L’épidémie de Coronavirus presse les médecins de disposer de la téléconsultation. Si la téléconsultation est entrée dans le droit commun en septembre 2018, elle avait fait jusqu’à présent un parcours assez discret. L’accélération est fulgurante.

Depuis quelques semaines elle apparaît comme une voie royale pour maintenir un échange sécurisé entre les médecins et les patients.

Une véritable ruée du corps médical s’est opérée depuis une quinzaine de jours vers les solutions de téléconsultation (Jusqu’à 18 fois plus de demande pour une des plates-formes).

L’Agence du numérique en santé fait paraître un comparatif très intéressant.

100 plates-formes de téléconsultation figurent dans ce comparatif. Pour chacune d’entre elles, les différentes fonctionnalités apparaissent. Un score de sécurité est indiqué avec une note de zéro à 10.

Ouvrez le tableau Excel situé dans la page que nous vous indiquons.

Ce tableau répertorie les fonctionnalités suivantes :

  • Type de patients tels du professionnel de santé
  • Territoire couvert par la plate-forme
  • Vidéo transmission ou pas
  • Partage des documents entre le patient et le médecin dans les deux sens
  • Planification des rendez-vous
  • Payement de l’acte en ligne
  • Facturation à l’assurance-maladie
  • ..
  • Notes sur la sécurité

Seul, le coût d’utilisation de ces plates-formes n’est pas indiqué. Or c’est important.

Si vous habituez votre patientèle a une plate-forme, il sera désagréable pour elle de migrer vers une autre  si vous trouvez une offre qui vous convient mieux.

Or selon nos informations, les plates-formes se livrent actuellement à une guerre commerciale féroce.

C’est donc le moment de faire le bon choix qui doit tenir compte de l’urgence Covid-19, de l’adéquation des fonctionnalités de la plate-forme que vous choisirez à votre pratique mais aussi du coût à long terme.

N’oubliez pas non plus de demander aux collègues déjà équipés.

L’ANS ne manque pas de rappeler que les professionnels sont tenus d’utiliser des outils respectant le RGPD. Ils ne peuvent se servir que de façon exceptionnelle des solutions grand public (Skype, Facetime, Hangouts…).

L’avis de Psyway : le service rendu par une plateforme spécialisée est infiniment supérieur à ce qu’on peut faire avec les solutions grand public (et encore plus par le téléphone).

Si vous hésitez à vous engager dans cette voie, une bonne solution est Consulib.com, peu coûteuse et efficace et sans engagement. Pour cette plate-forme, il faudra se servir de Google Chrome.

 

 

 

 

 

Donnez votre avis